WE4F et E4I: Améliorer la production et transformation de riz au Benin

Depuis novembre 2020, WE4F / PEEPA et le partenaire Energy For Impact (E4I) travaille sur un projet d’amélioration de la production et de la transformation du riz au Bénin. Le plus important : une amélioration de la production par des mesures d’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

Mise en marche du système de pompage solaire par un membre de la coopérative sur le site de démonstration au Nord du Bénin

C’est pour cela qu’un an après, en novembre 2021, le conseiller technique du pôle Afrique de l’Ouest Michel Digbeu a visité les sites et pu rencontré les producteurs et productrices de riz sur place. Ainsi, les producteurs et productrices ont pu montrer leurs premiers succès, mais aussi les défis et les besoins au sein du projet commun mis en œuvre par E4I dans la filière riz au Bénin. Pour avoir un appercu de l’ensemble du projet, des déplacements se sont faits dans les zones de projet avec Energy for Impact (E4I), à savoir Banikoara, Gogounou, Ouaké et Tanguiéta situés au Nord et Ouinhi, Adjohoun, Dangbo et Adja Ouèrrè situés au Sud.

Des solutions solaires pour les entreprises agricoles

Le projet compte à aider les acteurs de la chaîne de valeur du riz à adopter d’une part des solutions solaires pour leurs exploitations et leurs entreprises, et d’autre part des mesures d’efficacité énergétique pour améliorer leurs performances de production et leur rentabilité. Tout cela en s’attendant aux résultats suivants:

  • Sensibiliser les acteurs de la filière riz aux systèmes d’irrigation solaires.
  • Réaliser des audits énergétiques au sein des entreprises de transformation de riz
  • Sensibiliser les entreprises de transformation du riz sur les avantages des mesures d’efficacité énergétique.
  • Renforcer et mieux informer les entreprises fournisseurs de PUE sur le potentiel de la demande en utilisant des sites de démonstration comme modèles.
  • Établir des relations commerciales entre les producteurs, les institutions financières, les fournisseurs des équipements à usage productif d’énergie (PUE). et les transformateurs.
  • Contribuer à la promotion de l’agriculture durable.
  • Contribuer à la communication, à l’apprentissage et au renforcement des connaissances sur les résultats du projet.

Mission s’est articulée autour des 4 actions suivantes:

  • Visite des coopératives sensibilisées: un total de 68 coopératives a été sensibilisé dans les localités visés, soit un total de 1858 petits producteurs, dont 42% de femmes.
  • Visite des 8 sites de démonstration.
  • Rencontre avec 3 des unités de transformation du riz identifiées.
  • Rencontre avec 2 institutions de microfinance.
  • Échange avec 3 fournisseurs et installateurs d’équipements solaires.

Les activités réalisées ont été très enrichissantes et fructueuses.  Selon les témoignages de bénéficiaires, ceux-ci estiment qu’ils pourront désormais produire du riz en contre-saison, ce qui n’était pas le cas dans le passé. En outre, les unités de transformation estiment qu’elles pourront réaliser des économies d’énergie de 25 à 50% grâce aux mesures d’efficacité énergétique

Arrosage du site de démonstration de la coopérative Komorado située dans la commune de Banikoara (Nord du Bénin).

« Au nom de ma coopérative, Je remercie infiniment la GIZ et son programme WE4F pour avoir pensé à nous producteurs avec des maigres ressources financières, en faisant de nous des bénéficiaires de ce projet. Nous sommes très heureux d’en avoir bénéficier de ce projet. Aujourd’hui nous savons maintenant que le soleil peut produire de l’énergie pour faire fonctionner une pompe. C’est vraiment un miracle pour nous. Ce système va contribuer à l’augmentation de notre production, nos revues et va aussi améliorer nos conditions de travail. »

Monsieur Yarou, président de la coopérative Komorado de Banikoara

Selon les producteurs, tous ces avantages contribueront à augmenter leurs revenus d’au moins 50% et à réduire les dépenses liées au coût du diesel et de l’électricité. Les retombées de ce projet seront très bénéfiques pour l’agriculture en général et pour la filière riz en particulier au Bénin.

Installation et démarrage du fonctionnement du système de pompage solaire sur le site de démonstration dans le Sud du Bénin.

« Je suis très heureux d’avoir supervisé ce projet, et constater sur le terrain que la majorité des activités prévues, sont réalisées avant la fin du projet. Au cours de ma mission, j’ai pu constater l’intérêt manifeste et l’engouement des bénéficiaires vis-à-vis du projet. Leur volonté à vouloir abandonner les pratiques traditionnelles habituelles et adopter les nouvelles bonnes pratiques qui leur ont été montrées, m’a vraiment touché. Pour ma part je suis confiant que les acquis du projet seront pérennisés à cause de la forte implication et motivation de l’ensemble des bénéficiaires. »

Michel Digbeu, Conseiller Technique du projet WE4F

Personne à contacter:

Michel Peudre Digbeu, Centre Régional d’Innovation pour l’Afrique de l’Ouest, Conseiller Technique

Michel est titulaire d’une maîtrise en génie de l’eau et de l’environnement avec une spécialisation en eau et assainissement de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement de Ouagadougou. Michel travaille comme consultant en environnement au Cabinet Africain d’Etudes Environnementales à Ouagadougou. Depuis 2018, Michel est chargé de l’environnement à l’Association Nitidae sur un projet de valorisation énergétique des déchets agro-industriels.

Contact: michel.digbeu@giz.de